previous 19 / 51 next

Morgane Fourey

  • Morgane Fourey
Après avoir commencé par peindre pour passer ensuite à la sculpture, Morgane Fourey a préféré la solution du « tout en un  ». En travaillant sur leur articulation, elle joue sur les doubles statuts de l’image, un espace illusionniste suggérant la tridimensionnalité, et de la sculpture qui partage le même espace que celui du spectateur. Le contexte dans lequel se fait la rencontre du spectateur avec ses œuvres n’est de fait jamais anodin pour elle. S’il peut être assez remarquable de découvrir un Gisant dans un centre d’art, ce même gisant exposé dans un lieu saint, comme ce fut le cas en 2011, à l’Abbatiale de st Ouen, peut très bien passer inaperçu des visiteurs. Surtout si ces derniers viennent y chercher de l’art contemporain ! Invitée en résidence, Morgane Fourey prépare en ce moment une exposition composée de cartons d’emballages et de caisses de transport…En donnant au spectateur l’impression d’arriver un peu trop tôt au vernissage, c’est sa psychologie de regardeur qu’elle vise. Il en va de même avec Ouvrage, un mur en placo-plâtre, peint par l’artiste avec la minutie d’un trompe l’œil, dont les vis apparentes et l’enduis poncé signalent l’aspect en chantier. Bien que très différentes par leur aspect, ces œuvres tiennent leur étrangeté du flottement qu’elles instaurent entre sujet regardant et objet regardé. Une situation souvent dépeinte dans les tableaux de Magritte : que vois-je en face d’une peinture représentant une pomme, un tableau ou une pomme ? Si le fruit fait illusion, on viendra à en oublier le tableau. L’artiste américain Richard Artschwager qui explora précisément cette ambiguïté entre l’objet et son image peignit dans les années 60 une chaise sur une chaise. Avec son Gisant, Morgane Fourey redouble la coïncidence confondante d’une sculpture funéraire qui superpose au corps humain son image. En déjouant les attentes du spectateur, elle convertit l’action de regarder en une forme accrue de présence à soi.

Marguerite Pilven

Texte pour le catalogue de la Biennale de la Jeune Création à Houilles (9e edition 2012)